Canaries

Vamos aux îles canaries, il y a déjà longtemps les BOU sont allés à Fuerteventura mais cette fois ils ont choisi un circuit qui va leur permettre de découvrir 3 nouvelles îles : Grand Canarie, La Gomera et Ténérife. Nous allons être émerveillés par les paysages que nous allons découvrir. Viva España.

Les BOU participants

Notre vol pour Ténérife est dans l’après-midi, masque obligatoire dans l’avion, nous en avons pour un peu plus de 3 h de vol. Changement de climat à l’arrivée il fait près de 20 degrés.

Une navette nous attend à l’aéroport direction Puerto de la Cruz au nord de l’île où se trouve notre hôtel. Après avoir pris notre chambre, réunion avec notre contact pour les excursions et les visites à venir. Nous sommes en pension complète, nous allons tester ce soir le buffet qui n’est pas si mal !

Le lendemain nous avons une journée libre, c’est parti pour la découverte de la ville.

Puerto de la Cruz est le grand centre touristique du nord de Tenerife. La ville forme avec les communes de La Orotava, Los Realejos et d’autres encore une agglomération d’environ 150 000 h. Nous arrivons en bord de mer et ce n’est pas MME BOU qui refusera une petite pose pour la photo.

À l’origine Puerto de la Cruz était le port de la ville de La Orotava qui se situe à l’arrière-pays. Lorsqu’en 1706 la ville de Garachico fut en partie ensevelie par la lave après une éruption volcanique, Puerto de la Cruz prit le relais et devint le port le plus important de la côte nord de l’île.

À la fin du XIX siècle, les premiers touristes anglais découvrirent Puerto de la Cruz et à partir de 1950 la ville devint un important centre touristique.

Nous longeons le front de mer. pour arriver au centre ville. Très animé aujourd’hui car il y a une course à pied qui à l’air très difficile avec différentes épreuves dans la ville.

La ville est charmante et agréable, on découvre à certains endroits des œuvres un peu particulières.

C’est l’heure de l’apéro, nous trouvons une petite terrasse sympathique sur le port. Puis direction la Plaza del Charco pour déjeuner. M. BOU déguste quelques pâtes. Tient il a de nouvelles lunettes ! Fraichement achetées car il a oublié les siennes à la maison.

Et MME BOU on ne sait pas !

Nous reprenons notre marche direction les Playa Chica et Playa del Castillo. Nous découvrons en chemin des maisons assez insolites.

Voilà les plages de sable volcanique. Il y a du monde c’est le Week-end et il fait très beau.

Nous arrivons maintenant à la Punta Brava qui se trouve près du Loro Parque.

Les BOU ont bien marché, retour à l’hôtel pour dîner, en chemin petit apéro sur le front de mer pour profiter de l’ambiance farniente. MME BOU ne dira pas le contraire !

Le lendemain première journée d’excursion, départ de très bonne heure car la circulation n’est pas facile sur l’île. L’autoroute qui fait le tour complet de l’île n’est pas encore terminé.

Direction l’île de la Gomera. Et pour aller sur une île il faut prendre le bateau, en attendant celui-ci petite pose expresso au port de Los Cristanios.

MME BOU en pleine discussion avec une partie de notre petit groupe qui va faire avec nous les excursions.

Voilà notre bateau, il est imposant on va avoir de la place.

Après environ une heure de navigation nous arrivons à La Gomera.  C’est l’une des 7 îles principales des Canaries. Nous débarquons à San Sébastian de la Gomera qui est le siège de l’administration locale. La Gomera a une population d’environ 20000 h, ce qui en fait la sixième île des Canaries en population. En outre, elle se classe au sixième rang avec une superficie de 369,76 km/2.

Notre bus nous attend à la sortie du bateau. Nous montons vers le nord en direction du parc national de Garajonay. Petit arrêt photo avec vue imprenable sur San Sébastian de la Gomera.

La route que nous empruntons nous fait découvrir des paysages magnifiques. Voici la formation rocheuse du Roque del Sombrero.

Nous faisons un arrêt au Mirador del Morro de Agando, hélas il y a trop de brouillard pour découvrir la vue. Mais nous avons devant nous cette magnifique masse rocheuse.

Nous continuons la route et la végétation change radicalement, nous passons de l’autre côte de l’île, cela devient très tropical. On dirait le Costa Rica

Les BOU ont trouvé un moyen de se faire remarquer. M. BOU en premier avec son ami légionnaire.

Et MME BOU n’est pas en reste sur son âne.

Après un bon repas avec vue sur la vallée, nous reprenons la route vers la capitale de lîle.

Les arrêts se multiplient tellement les paysages sont beaux.

Retour à San Sébastian de la Gomera. La ville possède un port commercial où Christophe Colomb fit escale lors de ses voyages vers le continent américain. La maison où Colomb fut hébergé est maintenant un musée.

Autour de1599, une flotte hollandaise a tenté d’envahir l’île par le port de San Sébastian. Ils ont été rejetés par les Gomeros. En 1743 l’attaque du corsaire britannique Charles Windon, avec 3 navires, fut également repoussée. Dans Puntallana se trouve l’ermitage de la Vierge de Guadalupe, patronne de La Gomera.

Notre bateau nous attend pour repartir vers Ténérife. Le lendemain second jour d’excursion pour découvrir l’île. Le matin nous avons un peu de temps libre pour monter sur les hauteurs de Puerto de la Cruz. Nous sommes au Mirador de La Atalaya dans le Parque Taoro.

Après un déjeuner vite expédié à l’hôtel nous partons pour la visite du nord-ouest de l’île. Notre bus nous attend pour nous amender à Icod de los Vinos.

Cette ville est réputée pour le dragonnier des Canaries le plus imposant de Tenerife nommé El Drago milenario (le dragonnier millénaire). Des études récentes ont toutefois démontré que son âge réel ne serait que de 400 ans.

Nous poursuivons vers Garachico réputée pour ses piscines naturelles formées par les coulées de lave.

Retour vers l’hôtel en passant par Alto avec un arrêt au Mirador del Lance offrant une vue panoramique sur Puerto de la Cruz et la vallée de La Orotava. Hélas il y a trop de brouillard pour voir la vallée.

Le lendemain nouvelle journée d’excursion sur l’île de Ténérife. Cette fois direction le parc national de Teide où se trouve le volcan du même nom qui culmine à 3715 m.

La route est très sinueuse et les paysages changent avec l’altitude. Premier arrêt devant le volcan, M. BOU fait la pose.  C’est le point culminant de l’Espagne, le plus haut sommet dans l’océan Atlantique et la troisième plus haute structure volcanique au monde si on mesure depuis le fond marin.

Nous nous arrêtons maintenant à Boca Taure, le paysage est à couper le souffle.

Et cela mérite bien une photo de MME BOU en plein exercice.

Nous redescendons maintenant vers La Orotava. La ville est située à flanc de montagne qui domine la vallée de la Orotava. Le centre historique de La Orotava a été déclaré Ensemble historico-artistique en 1976 et est inclus dans l’inventaire de la protection du patrimoine culturel européen et monumental.

Cette ville est vraiment très agréable et très colorée, on se croirait au Cap en Afrique du Sud.

Nouvelle journée d’excursion pour découvrir l’île de Grande Canarie. Départ de très bonne heure pour prendre notre bateau à Santa Cruz de Ténérife. C’est la même compagnie que pour aller à La Gomera avec encore moins de monde au départ.

Après 1h30 de navigation nous accostons au petit port d’Agaete. La Grande Canarie est parfois comparée à un continent en miniature en raison de la diversité de ses paysages et de ses climats. La Grande Canarie, avec une superficie de 1 560 km2 et une altitude maximum de 1 950 m avec le pic de las Nieves, est la troisième plus grande île de l’archipel en étendue et en altitude. Notre bus nous attend pour nous emmener à Las Palmas.

Deuxième île la plus peuplée de cet archipel (environ 850 000 h), la plus grande ville, Las Palmas de Grande Canarie, est aussi la capitale de la province de Las Palmas et cocapitale avec Santa Cruz de Ténérife de la communauté autonome des îles Canaries. En outre, Las Palmas de Gran Canaria est la plus grande ville (environ 380 000 h) des îles Canaries et forme l’une des dix zones métropolitaines les plus peuplées d’Espagne. Nous visitons maintenant la ville, voici la cathédrale Santa Ana qui date du XVI siècle.

Nous nous dirigeons maintenant vers la maison où séjourna Christophe Colomb, c’est maintenant un musée que nous allons visiter.

Pendant notre petit temps libre les BOU arpentent la grande artère commerçante et découvre aussi le très beau marché central de la ville. Et bien sûr M. BOU fait le malin !

Nous faisons route maintenant vers l’intérieur de l’île pour découvrir la basilique Nuestra de Señora del Pi à Teror. Elle abrite la Virge del Pino, patronne de Grande Canarie ; sa fête est célébrée le 8 septembre avec un pèlerinage de toutes les régions de l’île.

Petite moment de dégustation d’alcool local de banane, MME BOU a adoré !

Le moment est venu d’aller à notre restaurant qui se trouve sur les hauteurs dans le petit village local de Valleseco , la vue est magnifique.

Après le repas direction le village de Firgas où l’on peut marcher dans des rues décorées de faïence.

Le prochain arrêt est à Arucas où l’on peut voir l’église Saint-Jean-Baptiste, de style néogothique, construite entre 1909 et 1917 en basalte noir.

Retour à Agaete pour embarquer sur notre bateau pour revenir à Ténérife. Le lendemain c’est notre dernier jour d’excursion, direction San Cristobal de la Laguna ancienne capitale de l’île classée au patrimoine mondial de l’UNESCO. Ce le premier jour où il pleut vraiment, mais cela ne cache pas la beauté de l’endroit.

Nous continuons notre route en traversant la forêt de Las Mercedes. Nous arrivons à Taganana où se trouve notre restaurant très exotique en bord de mer. A la fin du repas petite coupure d’électricité qui amène les BOU au bar pour déguster un petit alcool local.

M. BOU aussi il y a droit, c’est 1 € le petit verre !

La pluie commence par s’arrêter on peut repartir, direction San Andrés.

Petit arrêt pour se promener sur la plage Las Teresitas, c’est une des plus belles plages de Ténérife. Il se remet à pleuvoir, pour M. BOU c’est Singing in the Rain !

Nous partons maintenant vers la capitale Santa Cruz de Ténérife. Santa Cruz étant la deuxième ville la plus peuplée des îles Canaries (environ 200 000h). Elle est également l’une de ses deux capitales, avec Las Palmas de Gran Canaria. Jusqu’en 1927, année où les Canaries furent scindées en 2 provinces, elle était la seule capitale de tout l’archipel.

Nous avons du temps libre pour découvrir les rues commerçantes. Voici le parlement.

Dernière journée au Canaries, avant de prendre notre avion dans l’après-midi nous avons encore le temps de nous promener à Puerto de la Cruz. Le temps est sublime.

Et voilà nous sommes dans l’avion, dernière image du volcan Teide qui émerge des nuages.

A très bientôt pour de nouvelles aventures.