Costa Rica

En cette fin de mois de septembre direction l’Amérique et plus précisément le Costa Rica. Le slogan de ce pays est Pura Vida (elle se traduit littéralement par pure vie) on peut dire que c’est une description parfaite de l’émerveillement qui attend les visiteurs face aux volcans, aux parcs et aux plages. Trait d’union entre l’Amérique du Nord et l’Amérique du Sud, l’océan Pacifique et l’océan Atlantique, le Costa Rica est la destination nature et aventure par excellence.

Les BOU participants

La carte du voyage

Et c’est parti pour une journée de voyage, escale à Madrid avant d’arriver dans l’après-midi à San José la capitale du Costa Rica. Notre guide nous attend comme toujours à l’aéroport. Bonne surprise le groupe ne sera que de 8 personnes. Le pays est peuplé d’environ 5 Mh dont près de 2 Mh vive dans l’agglomération de San José.

Le Costa Rica est partagé en 7 provinces (Alahuela, Cartago, Guanacaste, Heredia, Limon, Puntarenas et San José), nous allons en traverser 6.

Après une bonne nuit de sommeil dans un hôtel 4 étoiles du centre ville, les BOU sont en pleine forme pour la découverte du pays. Nous débutons notre périple avec un bus commun avec un groupe d’allemands. Il est 6H30 du matin direction l’océan atlantique et la réserve nationale de Tortuguero.

Nous franchissons un col pour passer de l’autre côté de la cordillère centrale. Cette cordillère est une chaîne volcanique qui s’étend sur 110 km du volcan Platanar jusqu’au volcan Turrialba. A 8H30 arrêt pour un excellent petit déjeuner local.

Le restaurant dispose aussi d’un petit parc à papillons. Nous profitons de l’endroit pour nous balader et découvrir aussi de magnifiques plantes.

Nous reprenons la route direction le parc national de Tortuguero. En chemin nous traversons d’immenses plantations de bananes. Le Costa Rica est le troisième producteur mondial de bananes.

La fin du chemin et jusqu’à notre hôtel va se faire en bateau, en effet le parc de Tortuguero n’est accessible que par les canaux ou par avion. Nous transférons nos valises dans un bateau taxi et en avant pour environ 1 h de navigation sur les canaux à travers la forêt tropicale.

Nous approchons de notre destination, nous apercevons le village afro-caribéen de Tortuguero. Dans celui-ci tous les environ 1000h vivent uniquement du tourisme, de la pêche ou du parc. Il est situés entre le canal et la mer des caraïbes.

Arrivée à notre lodge, accueil avec un cocktail de bienvenu puis installation dans notre chambre. MME BOU a tout de suite pris ses aises.

Le lodge est dans un parc magnifique où l’on peut découvrir de nombreuses espèces d’arbres et de plantes. Les BOU auront plus tard l’occasion de le découvrir et de profiter pleinement des ses piscines.

Pas le temps de flâner, direction le village pour sa visite et pour marcher le long de la mer des caraïbes. Tortuguero, qui peut se traduire par la « terre des tortues », est un hameau côtier très touristique qui s’étire sur une bande de sable, entre l’océan et la jungle. Tiens un BOUVOYAGEUR.

Le plus gros atout du village de Tortuguero est d’être juste à côté de son parc national. Il a été principalement créé pour avoir des aires de nidification sécuritaires pour les tortues. Le nom de ce parc, qui est le même que le village, signifie « receveur de tortue ». Nous longeons à pied la côte jusqu’à notre hôtel.

Dans cette attraction naturelle particulière, la tortue verte et la tortue luth ont la vedette. Elles nichent librement sur les plages protégées du parc. Il y a une chance de les voir pendant la journée, mais la plupart de l’action se passe la nuit.

Les BOU ne manquent pas de poser devant la mer des caraïbes, nous avons mis les pieds dans l’eau et la température est au moins à 28°C. C’est une mer de l’océan Atlantique, située à l’est de l’Amérique centrale et au sud-est du golfe du Mexique. Elle s’étend sur environ 2 415 km d’est en ouest et en moyenne 2 fois moins du nord au sud et couvre une superficie de 2 640 002 km2.