Bali

Résultat d’images pour globe avec indonesie

Notre destination lointaine de cette année sera la perle de l’Asie, la magnifique île de Bali en Indonésie. Tout va enchanter les BOU, les paysages, les plages, la nature luxuriante et la gentillesse de la population. Ce voyage sera aussi sous le signe de la détente pour profiter au maximum du bienfait de ce petite paradis. Hôtel 5 étoiles et prestations rien que pour nous seront au rendez-vous. Après près de 16 heures de vol et une escale à Dubaï nous arrivons en début d’après-midi à l’aéroport de Denpasar (la capitale de l’île) où notre guide Dana qui parle parfaitement français nous attend, pour la première fois nous sommes les seuls attendus il n’y a que nos noms sur son panneau, c’est parti pour un séjour de rêve.

Les BOU participants

Notre voiture et notre chauffeur nous attendent, direction notre hôtel qui se trouve à quelques kilomètres au sud de l’île, nous en avons pour environ 45 min, la circulation est vraiment très dense à Bali et il y a peu de routes. On retrouve l’agitation de l’Asie avec des motos dans tous les sens. Dès notre arrivée à notre hôtel c’est l’émerveillement, le hall de celui-ci en impose vraiment.

Tour est prêt à notre arrivée, nous pouvons prendre possession de notre magnifique et immense chambre. Quel décalage depuis notre départ de Paris entre climat et paysage. Le décalage horaire ne se fait pas trop sentir, nous avons réussi à dormir un peu dans l’avion.

Après notre installation pas le temps de se reposer les BOU sont en pleine forme pour découvrir l’endroit où ils vont passer la semaine. Tout est splendide, les piscines, l’océan indien et la plage à quelques mètres. L’agence de voyage qui s’occupe de nous à Bali nous a donné rendez-vous à 17H pour nous parler de se que l’on doit découvrir sur l’île.

Nous avions 2 jours d’excursion au programme nous en avons ajouter un troisième. Nous décidons maintenant de sortir du complexe hôtelier pour aller à Bali Collection situé à quelques minutes où sont rassemblés commerces et restaurants. Les BOU vont dès leur premier repas s’orienter vers les crevettes au Cocobistro.

Premier petit déjeuner à notre hôtel 5 étoiles Inaya Putri Bali, la salle est immense et le choix de produit incroyable. Nous avons rendez-vous avec notre guide à 8H30 pour notre première journée d’excursion. La circulation est dense vers Mengwi et il faudra plus d’1 heure pour arriver à notre premier arrêt pour assister à une danse folklorique.

Après une heure de spectacle nous allons visiter le temple hindou de Taman Ayun. Ilse trouve dans la ville de Mengwi à l’Ouest d’Ubud. La ville de Mengwi fut la capitale d’un puissant royaume et le temple fut construit en 1634 par le Raja de Mengwi d’où l’importance de ce temple royal.

Taman Ayun signifie littéralement « Beau jardin » et est un des plus beaux temples de Bali. Entouré d’arbres, de végétation et bassins il est très agréable de s’y promener.

Notre guide est super et il est rien que pour nous, son expérience nous permet d’en apprendre beaucoup sur l’Indonésie et Bali. Il pleut pendant quelques minutes mais ce sera la seule que nous aurons durant notre séjour et celle-là elle est très agréable car il fait 28 degrés.

Le moment est venu de manger, direction le restaurant Puri Taman Sari qui se trouve dans les rizières, l’endroit est magnifique et nous serons les seuls à manger, nous sommes hors saison et aucun groupe de touristes à l’horizon.

Les BOU n’en oublient pas l’apéro, ce sera un verre de blanc indonésien, après avoir testé le rouge il semble que ce soit le meilleur à prendre. C’est souvent de l’Aga white (cépage indonésien) que nous allons choisir.  Le repas est excellent et très bien présenté.

Le moment est très agréable mais la journée n’est pas finie, nous allons maintenant vers la forêt des singes d’Alas Kedaton. Le lieu est en travaux et finalement il n’y a pas tant de singes que cela. Mais M. BOU arrive quand même à en prendre un qui pose.

Nous prenons maintenant la direction du plus célèbre temple de Bali Tanah Lot qui se trouve sur la côte ouest de l’île, construction surprenante au milieu des flots et des vagues géantes. L’endroit est sublime, les BOU sont émerveillés.

Tanah Lot signifie « Pays de la mer » en balinais.

Le Tanah Lot serait l’œuvre de Nirartha, un prêtre du xve siècle. La légende raconte qu’au cours d’un voyage il aurait découvert ce magnifique îlot rocheux et s’y serait installé. Des pêcheurs le voyant lui auraient apporté des présents. Après y avoir passé la nuit, Nirartha aurai jugé cet endroit propice à l’adoration du dieu de la mer et aurait alors demandé aux pêcheurs d’y construire un sanctuaire.

Le temple de Tanah Lot ainsi construit devint une référence dans la mythologie balinaise. C’est un des sept temples de la mer de Bali. Ces sept temples sont construits le long de la côte de telle sorte qu’on puisse toujours apercevoir le prochain depuis le précédent. Ils sont tous de style hindouiste.

Retour à l’hôtel en fin d’après-midi, nous pouvons profiter de nos grandes piscines avec une eau à une température idéale. Ce soir nous allons manger Indien. Petite aventure pour les BOU ce soir là, en voulant retirer de l’argent au distributeur, notre banque nous a bloqué nos cartes en pensant que c’était des paiements frauduleux. Mais heureusement ils nous ont appelés et MME BOU leur a fait débloqué nos cartes.

Deuxième journée d’excursion cette fois-ci nous partons à 9 H nous avons moins de route pour arriver à Kintamani pour visiter Gunung Kawi. C’est un temple construit au xie siècle dans le nord-est de Tampaksiring, près d’Ubud . Il est situé au bord de la rivière Pakrisan.

A l’issue d’une descente de 230 marches d’un escalier de galets bordé d’échoppes pour touristes et de points de vue magnifiques sur les rizières nous atteignons le site. Le complexe auquel on accède après avoir traversé de superbes rizières en terrasses comprend 10 sanctuaires (5+4+1) en forme de candi, creusés dans le rocher de la falaise sur une hauteur de 7 m. Ces monuments sont supposés être dédiés au roi Anak Wungsu (de la dynastie Udayana) et à ses épouses.

Direction maintenant notre restaurant panoramique qui se trouve face au Mont Batur et son lac en contrebas.

C’est un ensemble qui est constitué d’une vaste caldeira dont le rebord culmine au mont Abang à 2 152 m d’altitude. L’intérieur de la dépression, dont le fond est occupé au sud-est par le lac Batur, comporte plusieurs cônes volcaniques dont le mont Batur en lui-même qui s’élève à 1 717 m d’altitude.

La vue est à couper le souffle, l’endroit est très agréable et notre buffet aussi. Les BOU apprécient ce moment, notre guide mange même avec nous.

Tous est très calme mais 2 éruptions demeureront toujours gravées dans les esprits des balinois: en 1917, le village de Batur fut intégralement décimé, et en 1926, une seconde ébullition, a contraint les habitants et leurs temples de se transporter sur les falaises de Kintamani.

Nous allons maintenant vers le site de bains sacrés du temple Tirta Empul construit au Xième siècle.

Depuis plus d’un millier d’années, les hindouistes balinais sont attirés par Pura Tirta Empul (Temple de l’Eau Sainte), dont les sources sacrées aux propriétés curatives ont été créées par le dieu Indra. Cette tradition, presque inchangée, se poursuit aujourd’hui, et en dehors des croyants, des touristes du monde entier viennent aussi à cet endroit pour admirer la beauté des lieux et se baigner dans les eaux rafraîchissantes et bénies.

En tant que Petirtaan ou centre de bain, Tirta Empul est un grand complexe de temples et il faut au moins 30 minutes à une heure pour explorer son ensemble. Tout comme dans d’autres temples et sites sacrés autour de l’île, nous devons mettre un «sarong» avant d’entrer dans les locaux (étoffe à nouer autour de la taille).

La journée n’est pas finie nous partons maintenant vers le point d’orgue de cette journée les superbes rivières en terrasses de Tegalalang. Notre guide a oublié son téléphone dans le restaurant de midi il est obligé d’aller le rechercher mais ils nous laissent avec un guide local fort sympathique.

Notre balade d’1 h dans les rizières est très agréables, nous sommes quasiment tout seul et notre guide est aux petits oignons. Ils nous a fourni des bâtons pour avoir de meilleurs appuis. Les chemins sont très étroits et parfois on a même du mal à se croiser. M. BOU réussit même à s’embourber un pied, mais c’était pour la bonne cause aider MME BOU. Notre guide nous a prévu une petite halte dégustation jus de noix de coco avec vu imprenable sur les rizières.

Retour à notre hôtel en fin d’après-midi encore une magnifique journée qui s’achève, les BOU en ont pris plein les yeux. Le lendemain commence le farniente avec 2 journées de détente totale. Cela veut dire mer, piscine, apéro, repas, repos. (beau programme). Et nous somme idéalement placés pour toutes ces activités. Tous les hôtels sont reliés par une chemin qui longe l’océan indien et nous pouvons choisir à volonté les endroits où nous poser.

Ce premier jour après 2 heures de détente sur un transat (les pieds en éventail) au bord de l’océan et nos premiers bains dans une mer très agréable, nous allons manger dans le restaurant italien de l’hôtel qui est juste à côté du nôtre.

Nous profitons au maximum, petite sieste puis petite promenade en longeant les magnifiques plages qui s’offrent à nous. Ce qui est aussi très appréciable c’est qu’il n’y a vraiment pas beaucoup de monde. A cette période les touristes viennent plutôt d’Asie et tous les pays sont représentés.

Deuxième journée de farniente sur le même rythme que la première mais cette fois en fin d’après-midi nous allons marcher vers Waterblow en longeant  la côte nous découvrons des plages magnifiques et en traversant Peninsula Island on arrive à un petit belvédère avec une vue imprenable à 360 degrés. On peut voir au loin l’île de Nusa Penida.

C’est un endroit idéal pour les couchers de soleil et voir les vagues se fracasser sur les rochers qui ont ici des formes particulières mais aujourd’hui la mer est calme. Pour les BOU se sera donc un selfie en amoureux.

Nous ne sommes pas loin de Bali Collection où nous allons déguster un homard de près d’1 kilo. Le prix défie toute concurrence et les BOU s’éclatent comme des bêtes.  Retour à notre hôtel où nous regardons un film sur la la nouvelle tablette de M. BOU c’est le TOP

Le lendemain après une matinée farniente nous partons pour un troisième jour d’excursion. Direction Pandawa Beach, plage très connue des indonésiens. Nous avons un nouveau guide et un nouveau chauffeur, Dana n’est pas disponible il marie son fils. Notre nouveau guide n’a parle pas très bien français mais il fait des efforts et il est très serviable.

Nous nous baignons dans une mer chaude et magnifique, nous profitons de ce moment, nous sommes quasiment les seuls à nous baigner.

Nous avons la chance d’assister à une cérémonie locale

Bali est le centre principal de la religion hindoue en Indonésie. On y pratique l’hindouisme du Dharma, la loi universelle régissant l’ordre des êtres et des choses. L’hindouisme de Bali est bien différent de celui pratiqué en Inde, influencé par le bouddhisme, l’animisme et le culte des ancêtres. On croit ici en Ida, Dieu suprême, mais aussi, comme en Inde, en Brahma (créateur), Vishnu (conservateur et protecteur) et Civa (transformateur). Parmi les divinités communes, on retrouve Ganesh, représenté partout, ainsi que Garuda, la monture de Vishnu, symbole de la compagnie aérienne indonésienne.

La vie des Balinais est régie par l’Ordre cosmique, autre pilier important de leur croyance. Le choix des vêtements, le plan des temples, des maisons, des villages, le rapport à la mer, aux volcans et à la nature en général, tout y est relié. Ils consacrent beaucoup de temps à leur religion, très ritualisée. Chaque jour est ponctué de yadnya (rituels sacrés).

Direction maintenant le site de Pura Luhur Uluwatu.

Le temple d’Uluwatuest situé à l’extrême sud de l’île, dans la localité de Pecatu dans le Kabupaten de Badung. Il est construit au sommet d’une falaise à pic et habité par une colonie de singes voleurs. La construction du temple a commencé au xie siècle. Le site ne contient que des vestiges et est envahi par la végétation à certains endroits.

Les BOU vont emprunter le chemin qui surplombe les falaises pour aller jusqu’au bout du site.

Le temple Pura Luhur Uluwatu est, avec Tanah Lot, l’un des temples les plus importants de Bali. Il est dédié aux dieux de la cmer et détient ainsi un rôle éminent aux yeux des habitants. Il surplombe la mer et s’offre à des prises de vue splendides, par-delà l’océan. C’est aussi le théâtre de couchers de soleil spectaculaires. Et puis, tous les jours, à partir de 18 h, on peut y assister à une représentation passionnante de kecac, un spectacle chanté, dansé et enflammé. Et c’est ce que vont faire les BOU. Malgré l’attente et le monde (l’amphithéâtre est archicomble, les organisateurs ont même installés des chaises supplémenataires) le spectacle est original et vaut le détour.

Nous finirons la journée dans un restaurant sur la plage de Jimbaran, le menu n’est pas au goût des BOU mais l’endroit vaut le coup.  C’est le première fois que nous mangeons en amoureux dans un tel environnement.

Le lendemain c’est déjà notre jour à Bali, nous allons profiter une dernière fois de cette île paradisiaque. Déjeuner dans un restaurant que nous avions déjà apprécié la cuisine en bord de mer.

C’est déjà le moment de repartir, nous sommes pris en charge en début d’après-midi par un nouveau guide et un nouveau chauffeur, c’est le luxe. La circulation est dense mais nous arrivons 2 h avant notre vol, juste le temps de boire un verre et nous embarquons. Dans ce type de voyage le premier vol passe vite mais le second est beaucoup plus long, surtout que là noua avons à Dubaï près de 4 heures d’attente pour notre A 380 pour Paris. Nous arrivons en début de matinée et heureusement nous avons 4 jours pour récupérer le décalage horaire.

A très bientôt pour de nouvelles BOUAVENTURES.